Le métier de réceptionniste dans le secteur des services funéraires est souvent méconnu. Pourtant, il s’agit d’un poste clé qui permet d’accueillir et d’accompagner les familles endeuillées dans l’organisation des obsèques. De plus en plus de structures recherchent des professionnels formés à ce métier spécifique, offrant ainsi un marché de l’emploi intéressant pour celles et ceux qui souhaiteraient se former à ce métier.

Sommaire

Les missions du réceptionniste dans les services funéraires

  • Accueillir les familles : Le rôle principal du réceptionniste dans les services funéraires est d’accueillir les familles afin de leur fournir toutes les informations nécessaires sur les prestations proposées par l’établissement.
  • Renseigner et conseiller : Le réceptionniste doit également être capable de renseigner et de conseiller les familles sur leurs droits et obligations, les différentes étapes et options liées à la cérémonie, ainsi que les tarifs pratiqués.
  • Effectuer les démarches administratives : Il/elle est en charge des formalités administratives telles que la déclaration de décès, l’obtention des autorisations communales ou intercommunales, la réservation d’une concession, etc.
  • Gérer les appels téléphoniques et correspondances : Les proches sont souvent nombreux à contacter les services funéraires et il est important que le réceptionniste puisse traiter toutes les demandes efficacement et professionnellement.
  • Organisateur le planning et coordonner les différents intervenants : Le réceptionniste doit assurer une bonne coordination entre les différentes parties prenantes de la cérémonie funéraire (salariés de l’établissement, prestataires externes, acteurs religieux, etc.).

Les compétences et qualités requises pour ce métier

Pour exercer en tant que réceptionniste dans les services funéraires, certaines compétences techniques et qualités relationnelles sont indispensables.

  • Aisance relationnelle et empathie : Il est primordial de savoir accueillir les familles avec tact et respect, tout en étant à leur écoute et en faisant preuve de compassion. Il faut savoir trouver les mots justes pour accompagner les familles endeuillées sans jamais empiéter sur leur intimité.
  • Sens de l’organisation : La gestion des dossiers et des plannings exige rigueur et méthode. Les délais peuvent être très courts, notamment en période de forte fréquentation, et la qualité du service doit toujours être irréprochable.
  • Capacité d’adaptation : Être capable de s’adapter aux différents rites religieux ou aux choix spécifiques des familles est indispensable pour prouver son professionnalisme.
  • Maitrise de l’informatique : Les outils informatiques font désormais partie intégrante du quotidien des réceptionnistes, que ce soit pour la gestion administrative et commerciale ou la communication avec les familles et les intervenants.

La formation en réceptionnisme : un véritable atout sur le marché de l’emploi

Afin d’exercer cette profession, il est fortement recommandé de suivre une formation spécifique au métier de réceptionniste dans les services funéraires. La formation permet d’acquérir les compétences nécessaires à l’exercice de ce métier et facilite l’accès à l’emploi.

Le contenu de la formation

La formation peut se dérouler en centre spécialisé ou en alternance, et couvre généralement les aspects suivants :

  • Les fondamentaux du métier : L’historique et l’évolution du secteur, les différentes structures funéraires et leurs missions, le rôle du réceptionniste dans ce contexte, etc.
  • Le volet commercial : Les tarifs pratiqués, l’estimation des prestations, les techniques de vente, le traitement des objections, la promotion des services supplémentaires, etc.
  • Le volet administratif : Les différents documents administratifs liés au décès, les obligations légales, le suivi des dossiers et la gestion du planning, etc.
  • Le volet opérationnel : L’organisation des funérailles, la présentation des cercueils et accessoires, les différentes options (inhumation, crémation), les rites et pratiques liés aux différentes religions, etc.
  • Le volet relationnel : La communication avec les familles endeuillées, les techniques de médiation en cas de conflit, le développement du réseau professionnel, la prise en charge des demandes spécifiques, etc.

Les débouchés professionnels après une formation en réceptionnisme funéraire

Les diplômés bénéficient d’un large éventail de possibilités sur le marché de l’emploi. En effet, le secteur funéraire est composé d’une multitude de structures qui nécessitent des professionnels compétents pour les missions de conseil et d’accueil des familles. Parmi ces structures, on retrouve notamment :

  1. Les entreprises de pompes funèbres privées ou publiques
  2. Les institutions religieuses
  3. Les communes et intercommunalités (service funéraire municipal)

Un choix pérenne pour s’épanouir dans une profession valorisante

Par leur rôle fondamental au sein des services funéraires, les réceptionnistes sont très recherchés par les employeurs et peuvent prétendre à des postes variés selon leurs aptitudes et leurs préférences. De plus, certains organismes de formation proposent des parcours évolutifs permettant de monter en compétence et d’accéder à des postes à responsabilités telles que directeur ou responsable commercial d’une structure funéraire. Ainsi, suivre une formation en réceptionnisme dans ce domaine représente un investissement tant personnel que professionnel qui ouvre des perspectives intéressantes pour celles et ceux qui souhaitent s’épanouir dans ce métier à la fois exigeant et gratifiant.